Les moteurs de recherche

Qu’est-ce qu’un moteur de recherche ?

Annuaire web, référencement, visibilité sur le web… À l’heure où la nouvelle technologie constitue un outil indispensable dans le monde de l’entreprise, les moteurs de recherche font fureur. Jusqu’à aujourd’hui, le géant américain Google reste celui qui domine le marché du web. Cependant, de nouvelles entreprises, sociétés et startups orientées dans le domaine de la communication et du numérique ne cessent d'innover. Elles projettent ainsi de s'accaparer un marché plus important, notamment en offrant des prestations de plus en plus personnalisées, répondant aux besoins des internautes. C’est le cas de dushopping.fr, le moteur de recherche shopping proposé par l’entreprise éponyme, qui est une agence spécialisée dans l’innovation web et la communication digitale.

Notre société actuelle connaît une révolution digitale sans précédent, mettant les nouvelles technologies au cœur de toutes les discussions. Ainsi, il est plus qu’important de connaître ce qu’est un moteur de recherche, cette plateforme que nous utilisons au quotidien. Malheureusement, bien peu de personnes savent réellement ce qu’est un moteur de recherche, comment il fonctionne et quelle est son utilité ?

Autant pour les utilisateurs que pour les acteurs du monde du digital, les moteurs de recherche revêtent une utilité majeure. Si Internet permet généralement à une entreprise de se faire connaître sur son marché, voire partout dans le monde, encore faut-il savoir comment bien se positionner sur les moteurs de recherche pour optimiser sa visibilité ? Pour les particuliers, notamment le grand public, les moteurs de recherche s'avèrent être des outils leur permettant de retrouver facilement les informations qu’ils recherchent en temps réel.

En somme, un moteur de recherche est « étymologiquement » un outil ou une application informatique qui permet de rechercher des ressources, des contenus, des documents, etc. A l'origine, les moteurs de recherche étaient surtout destinés à effectuer des recherches locales sur un ordinateur. Mais avec l’avancée technologique et surtout le développement d’Internet, l'utilisation des moteurs de recherche a pris une ampleur considérable. En effet, il suffit qu'une personne y dépose sa requête basée sur un ou plusieurs mots-clés pour lancer sa recherche. L'outil, pour sa part, traite la demande suivant un algorithme ou un système de référencement mis en place par le moteur de recherche lui-même. Il faut savoir que chaque moteur de recherche qui existe aujourd’hui dispose de sa propre logique pour afficher les résultats de recherche. Ainsi, les résultats les plus pertinents sur Google ne seront pas forcément les mêmes que ceux formulés sur Bing ou Qwant.

Comment fonctionnent les moteurs de recherche ?

Les moteurs de recherche sont des outils conçus de sorte à fonctionner automatiquement. Ils sont notamment équipés de robots qui effectuent ces recherches de manière systématique et autonome. Vous entendrez souvent les termes « spider » ou « crawler » dans le jargon des moteurs de recherche. Ces termes désignent les robots conçus pour effectuer les recherches dans la base de données, en fonction des requêtes avancées par les utilisateurs.

Les « spiders » sont programmés pour recenser ou référencer les pages web qui existent pour les indexer ou les annexer. Pour l’indexation des pages web, les robots vont associer chaque page à des mots-clés utilisés fréquemment. C’est à ce niveau qu’interviennent les mots-clés et tags utilisés par les entreprises et créateurs de site pour référencer naturellement leur site web sur les moteurs de recherche. Aussi, quand un site est référencé à partir d’un nuage de mots-clés définis, les moteurs de recherche ou plutôt les « crawlers » parviennent facilement à les sortir en première page des recherches. Cette liste de résultats est appelée SERP ou Search Engine Result Page. Pour les entreprises, apparaître en première page, dans le top 5 des résultats de recherche, reste un objectif important à atteindre ou à garder. Pour cela, elles engagent souvent des sommes colossales pour optimiser leur référencement, communément appelé SEO ou Search Engine Optimisation. Pourtant, force est de constater que le référencement peut varier suivant le moteur de recherche. Un site qui se place en première position dans les résultats de recherche de Google peut n'apparaître qu'en cinquième page sur d’autres moteurs de recherche.

Historique des moteurs de recherche

Aujourd’hui, 6 moteurs de recherche se disputent le marché des consommateurs répartis partout dans le monde, Google restant néanmoins le premier dans le classement. Pourtant, celui-ci est loin d’être le premier moteur de recherche de l’histoire du web. En effet, tous les moteurs de recherche qui existent aujourd’hui descendent du tout premier moteur qui a existé : « Archie ».

Créé en 1990 par un étudiant de l’université McGill, au Québec, Archie a été conçu pour rechercher des documents à travers le web. Trois années après ce premier moteur, les premiers « Spiders » ont vu le jour à travers le moteur de recherche « Wanderer », qui signifie étymologiquement « Vagabond ».

En 1994, l’arrivée de Yahoo sur le marché du web a changé petit à petit la face de ce monde digital en évolution constante. Créé par deux étudiants de Stanford University, Yahoo est le premier annuaire que le web ait connu. Pour Jerry Yang et David Filo, l’idée était de sélectionner et de recenser les meilleurs sites dans un grand annuaire. En à peine quelques mois après sa création, Yahoo est devenu le premier portail web utilisé partout dans le monde. Au fil des années, les nouveaux moteurs de recherche n'ont cessé de voir le jour : Lycos et Excite en 1995, Altavista en 1996, Inktomi en 1997, Google en 1998…

Si en 1997, Yahoo a choisi Inktomi pour motoriser ses recherches, il n’a fallu que quelques années à Google pour le détrôner et devenir le premier moteur de recherche du monde. En 2000, l’annuaire du web Yahoo consacre Google en tant que meilleur moteur de recherche sur le marché. À partir de là, Google cherchera à entrer en bourse et à se développer encore plus dans le monde du web.

Les moteurs de recherche qui existent aujourd’hui

Malgré l’évolution fulgurante de Google, les agences digitales, startups dans le domaine de la communication digitale et autres entreprises du secteur ont toujours proposé de nouveaux moteurs de recherche. C’est le cas notamment de Microsoft qui, après la création de son premier moteur MSN Search, va développer et proposer Bing, le deuxième moteur de recherche le plus utilisé en France après Google.

  • GOOGLE

    Lancé en 1998, Google n’a cessé de se développer et se perfectionner pour enfin devenir le numéro 1 mondial dans le monde du web. Représentant aujourd’hui un écosystème complet dans l'univers du numérique, Google s’est forgé un nom grâce à sa plateforme en ligne. Depuis sa création jusqu’à l'heure actuelle, le géant américain n'a jamais cessé d’apporter de nouvelles innovations à son moteur de recherche. Pour lui, l’objectif a toujours été de proposer du contenu de qualité à ses utilisateurs et ce, en un temps record. Pour y parvenir, Google s'est engagé à étendre en permanence ses ressources et ses outils, mais surtout les critères pour le référencement des sites web.

  • BING

    Créé en 2009 par Microsoft pour remplacer Windows Live Search, Bing a hérité des premières expériences de MSN avec des améliorations en plus. Ce moteur de recherche a été renforcé sur le plan technique par de nouveaux algorithmes, l’idée étant d’apporter plus de fonctionnalités pour une meilleure expérience utilisateur. Bing se rapproche de Google et propose de nombreuses fonctionnalités : web, actualités, photos, vidéos, carte, traduction, comparateur de prix, etc. Aujourd’hui, les ingénieurs de Bing envisagent de proposer de nouveaux outils aux administrateurs de sites Internet afin de leur permettre de mieux référencer leur site sur la plateforme.

  • Yahoo

    A l'origine, en 1996, Yahoo n’était qu’un simple annuaire du web. Mais avec l’évolution du monde du numérique, les changements se sont multipliés. Au fil des années, Yahoo est devenu un moteur de recherche connu et apprécié, surtout des Français. En 2005, il élabore une large gamme d’outils et de modifications pour se placer en tant qu’outsider de Google. Par ailleurs, le moteur de recherche a mis en place de nombreuses fonctionnalités. Il propose par exemple à ses utilisateurs des actualités départagées sous plusieurs thématiques. L'individu pourra ainsi filtrer et voir directement les actualités qui l’intéressent. Mais en plus, Yahoo propose aux utilisateurs une suggestion d’actualité sur la tendance du jour.

  • Qwant

    Qwant est aujourd’hui perçu par les spécialistes comme étant le « Google Français ». Actif depuis 2013, le moteur de recherche prône la sécurité des données personnelles de ses utilisateurs. Pour consolider son engagement, le moteur de recherche a choisi comme slogan « Le moteur de recherche qui respecte votre vie privée ». Contrairement à Google qui stocke des caches et des cookies pour proposer à ses utilisateurs des recherches et des suggestions, Qwant garantit une totale confidentialité. Aucun cookie ne trace l’internaute, et la liste des résultats est plutôt orientée vers les tendances.

  • Duck Duck Go

    Créé en 2007, ce moteur de recherche américain prône des valeurs similaires à celles de Qwant, en se plaçant comme « Le moteur de recherche qui ne vous espionne pas ». Si pour Google, les publicités sponsorisées sont affichées suivant les habitudes de recherche de l’utilisateur, Duck Duck Go a choisi une tout autre manière de le faire. Le moteur de recherche propose à ses utilisateurs des publicités sponsorisées, mais en se basant sur la requête utilisée par l’utilisateur pour sa recherche. Cette plateforme propose, outre les recherches de site web, des recherches d’images et de vidéo.

Les métamoteurs

Les métamoteurs ou métachercheurs sont des moteurs de recherche qui puisent les informations en combinant les moteurs de recherche généralistes ou les annuaires du web. En résumé, les métamoteurs envoient des requêtes à plusieurs moteurs de recherche et annuaires. Par la suite, ils se chargeront de combiner les meilleurs résultats issus des plateformes concernées. Les métamoteurs s’avèrent ainsi être plus intéressants dans la mesure où les utilisateurs n’ont qu’à entrer une seule requête pour avoir des résultats en provenance de plusieurs moteurs et annuaires.

Aujourd’hui, il existe plusieurs métamoteurs de recherche, dont les plus pertinents et les plus utilisés sont :

  • Clusty

    Considéré comme un des meilleurs métamoteurs sur le marché vu la pertinence des résultats qu’il propose, ce métachercheur envoie simultanément une requête à 9 moteurs de recherche (Google, Bing, Looksmart, Gigablast, Yahoo…). Mais encore, les requêtes sont également envoyées à des annuaires et sites d’actualité comme CNN, NY Times…

  • Polymeta

    Celui-ci questionne principalement les grands moteurs de recherches : Google, Yahoo, MSN, Gigablast… Il permet également aux utilisateurs d’effectuer une recherche plus ciblée sur les actualités en envoyant des requêtes à des moteurs d’actualité comme Google News, Yahoo, MSN… En outre, les utilisateurs peuvent affiner leur requête avec les fonctionnalités proposées par ce métamoteur.

  • MetaCrawler

    Créé en 1995, ce métachercheur fait partie des plus anciennes et des plus connues plateformes de recherche. MetaCrawler envoie simultanément une requête à Google, DirectHit, FindWhat, Overture, Sprinks, Open Directory, LookSmart, Kanoodle et Internet Keywords. Incluant des moteurs de recherche payants, ou pay-per-click, ce métamoteur propose ainsi des solutions achetées dans sa première liste de résultats. Il donne également accès à une tout autre fonctionnalité permettant d’affiner les résultats. En effet, l’utilisateur peut filtrer et choisir les moteurs à interroger ou les domaines à inclure dans les recherches.

  • Query server

    Considéré également comme l'un des métamoteurs les plus performants, Query Server se démarque par la présentation plus nette et relativement plus rapide des résultats. De plus, il propose 5 types de métamoteurs suivant les fonctionnalités ou plutôt la thématique recherchée par l’utilisateur.

Comment fonctionne les moteurs de recherche ?

Les moteurs de recherche, se dote principalement de 3 fonctions :

  • effectuer des recherches en se basant sur les requêtes des utilisateurs en parcourant le web, les pages et sites, mais aussi les autres moteurs de recherche disponibles actuellement.
  • gérer les bases de données, en analysant, enregistrant ou en indexant les pages suivant les recherches et les mots-clés souvent utilisés par les utilisateurs.
  • proposer les pages dans les résultats de recherche suivant une certaine logique et en fonction des mots-clés utilisés par l’internaute lors de sa recherche.

Pour parcourir le web, naviguer de page en page et rechercher les résultats pertinents, le moteur de recherche fait appel à ces « robots indexeurs » c'est-à-dire les « Crawlers », « Spiders » ou « Bots ». Chaque fois que ces petits robots retrouvent un résultat pertinent, ils le rajoutent à leur base de données.

Il faut savoir que les contenus les plus compréhensibles et les plus accessibles pour les robots indexeurs sont les contenus rédactionnels dans une forme simple. Il peut s’agir de texte brut ou de texte en format HTML, mais il faut avant tout que ce soit un texte. C’est dans ce sens que la majeure partie des entreprises et sociétés présentes sur le web se tournent plus vers la rédaction de contenus pour améliorer leur visibilité.

Le moteur de recherche prend également en compte les pages sponsorisées. En effet, il s'agit d'un moyen efficace pour le moteur de se financer. Mais pour assurer la fiabilité des résultats de recherche et surtout pour offrir aux utilisateurs des résultats pertinents, le moteur organise les résultats de manière plus claire. Dans la première page des résultats, les sites qui ont payé pour un référencement sont toujours marqués de l’icône Ad qui signifie en d’autres termes que le site est sponsorisé. Sur la partie droite de la page de résultats, le moteur propose également les promos et bons plans. Il s'agit principalement des publicités payantes qui peuvent parfois se rattacher à la requête de l’internaute.

Quelle importance pour l’internaute et pour une entreprise ?

Les moteurs de recherche trouvent leur intérêt non seulement pour les internautes mais aussi pour les entreprises.

Trouver ce qu’on recherche facilement et rapidement

Pour l’internaute, un moteur de recherche permet de retrouver les informations et les sites en seulement quelques minutes, voire quelques secondes. Suivant les mots-clés ou les informations qu’il insère dans le champ ou la barre de recherche d’un moteur de recherche, un internaute peut aboutir rapidement et facilement à des résultats conséquents. Il peut s’agir d’un site, d’une image, d’une promo, d’une boutique ou d'autres informations dont il a besoin.

Si un annuaire web redirige souvent vers la page d’accueil d’un site, le moteur de recherche, pour sa part, permet de tomber directement sur la page d’un site traitant sur une thématique ou sur le mot-clé précisément recherché par l’internaute. En utilisant un annuaire pour rechercher une vidéo bien définie, un internaute peut par exemple atterrir sur la page d’accueil de YouTube. Par contre, avec un moteur de recherche, il sera redirigé directement vers la chaine, voire sur la vidéo en question.

Quels avantages pour une entreprise ?

Pour une entreprise, les moteurs de recherche permettent de se faire connaître par ses cibles ou d’optimiser sa visibilité en apparaissant directement sur la première page des résultats de recherche. Il s’agit d’ailleurs du but ultime de toute société disposant d’un site Internet ou d’un blog. Comme les requêtes sont principalement basées sur des mots-clés, et que l’indexation des pages se fait également en se basant des mots-clés spécifiques, nombreuses sont les entreprises qui dépensent d’énormes sommes pour améliorer l’indexation de leur page. On parle alors de stratégie SEO ou Search Engine Optimisation, ou étymologiquement d'Optimisation pour les Moteurs de Recherche.

Quand un moteur effectue des recherches à partir d'un mot-clé donné, il y a souvent des milliers, voire des millions de pages qui y répondent. Pourtant, le moteur ne les affiche pas d’emblée. Les moteurs de recherche ou plutôt les « bots » dans ces moteurs effectuent auparavant une évaluation rapide de chaque page et de leurs contenus. Les contenus jugés les plus pertinents sont proposés aux internautes dans les premières pages de recherche. Généralement, pour faire ce tri, les bots se basent sur 2 grands critères :

  • La pertinence de la page web : c’est-à-dire que le mot-clé utilisé pour la recherche est présent dans le titre de la page, mais également dans l’URL, le contenu et sur la majeure partie du contenu de la page. Par ailleurs, les moteurs prennent également en compte les synonymes ou les variantes du mot-clé.
  • La popularité du site ou sa notoriété : sur ce point, Google a récemment effectué des modifications ou plutôt mis en place un système permettant de trier ou d’évaluer les sites. Le site en question est-il populaire ? Reçoit-il des liens d’autres sites ? Est-ce que les sites liés sont aussi connus ? Traitent-ils de la même thématique ? Les sites sont-ils fiables ? …

Comment améliorer sa visibilité sur un moteur de recherche ?

En tenant compte du fonctionnement des moteurs de recherche, les entreprises et autres sociétés qui disposent de site ou de blog peuvent améliorer leur visibilité sur Internet. Pour ce faire, il est possible de choisir entre deux méthodes :

  • Le référencement naturel consiste principalement à utiliser les bonnes pratiques dans la création du contenu des sites, pour que ceux-ci obtiennent naturellement un meilleur positionnement dans les résultats de recherche d’un moteur. Il s’agit en principe de choisir des mots-clés précis, correspondant à la thématique traitée par le site et se rapprochant également de la requête des internautes. De ce fait, quand le moteur cherchera des résultats basés sur un mot-clé précis, le site sera facile à identifier et à indexer. Par exemple, pour un site traitant de l’immobilier, l’idée sera de placer le mot-clé principal « immobilier » dans le titre de la page, mais également dans le contenu de la page. Il faut savoir que la technique de référencement naturel met beaucoup de temps pour porter ses fruits et nécessite également une mise à jour continuelle. Toutefois, l’avantage de cette technique réside dans le fait qu'elle soit en mesure de porter ses fruits sur le long terme mais aussi qu'elle ne nécessite pas d'investissements conséquents.

    Il faut également savoir que des sites concurrents peuvent avoir eu la même idée en référençant leur site à partir des mêmes mots-clés. Dans ce cas, la meilleure solution est d’optimiser encore plus le référencement en travaillant sur le contenu, sa qualité et en mettant en avant les échanges de liens.

  • Le référencement payant consiste généralement à débourser une certaine somme auprès du moteur de recherche ou des annuaires du web pour qu'un site apparaisse dans la première page de recherche, parmi les résultats sponsorisés. Chez Google, par exemple, le système de référencement est basé sur le service Google Ads. Aujourd’hui, cette technique de référencement se base sur un système d’enchère. Les sites qui arrivent à enchérir le plus peuvent obtenir le meilleur positionnement dans les SERP ou Search Engine Result Page.

Il existe également d’autres méthodes de référencement qui sont appelées « Black Hat ». Ces méthodes consistent principalement à exploiter les failles des algorithmes des moteurs de recherche pour essayer de bien se positionner dans les résultats de recherche. Toutefois, ces méthodes ne sont pas vues d’un très bon œil par les moteurs de recherche, et surtout par Google. Pour le géant américain, les sites référencés via la technique de Black Hat se font directement blacklister.

Financement des moteurs de recherche

Généralement, le financement des moteurs de recherche s’obtient par la sponsorisation de certains sites qui veulent apparaitre en première page des résultats. Pour être classés dans les 5 premiers résultats de recherche concernant un mot-clé ou un nuage de mots-clés, ces sites payent les moteurs de recherche. Cependant, dans le but de respecter les internautes et surtout la pertinence de leurs recherches, les moteurs doivent afficher à côté des liens qu'il s'agit de sites sponsorisés. Ainsi, l’internaute saura déjà d’emblée que ce site n’a pas principalement été vérifié dans son ensemble. Il peut en effet arriver que le site ait payé pour un mot-clé, mais ne traite pas principalement de la thématique qui intéresse l’internaute.

Pour certains moteurs de recherche comme le cas de Google par exemple, les pages sponsorisées ont une place privilégiée dans les résultats de recherche. Soit ils se trouvent tout en haut des résultats de recherche, soit sur la partie de droite des résultats de recherche.

Les cookies sont utilisés pour améliorer l'expérience en ligne.

CGU OK